« Peindre ou faire l’amour » … ou faire autre chose

 
Vu cet après-midi :
"Peindre ou faire l’amour"
 
      Si vous hésitez entre peindre, faire l’amour ou aller voir ce film, je vous conseille vivement les deux premières activités.
     Ce n’est certes pas un navet, mais, une fois de plus, une  très bonne idée  n’aboutit pas, parce que le scénario s’essouffle au bout de 30 mn  et qu’il manque au montage le sens du rythme qui fait défaut à  tant de  cinéastes. (Ou alors, on tombe dans l’excès inverse genre Taxi, avec un montage clip-plans-d-une-demi-seconde tout aussi insupportable). 
     Et c’est rageant, quand on voit la qualité des premières séquences  de Peindre ou faire l’amour… qui laissaient espérer un film plus ambitieux. Au début, les dialogues et les situations sont justes, vraisemblables, les relations  entre les personnages sont subtilement suggérées, la vision du monde du personnage  joué par Sergi Lopez ( "vision", façon de parler puisqu’il est aveugle, mais c’est justement ce qui en fait l’intérêt)  est  touchante et  assez originale..
       Et puis, il y a cette dégringolade à partir de la première partouze et le film part en c…., c’est le cas de le dire.
       Qu’on ne voie nul jugement moral dans ces propos à l’égard de certaines "fantaisies" sexuelles  , mais le film aurait été beaucoup plus intéressant et vraisemblable  si les relations sensuelles et affectives entre les personnages avaient  été mieux introduites (!) et  avaient évolué de manière  au fond (!) plus originale.
      Cela dit, c’est fort bien  interprété (Sabine Azéma peut être excellente lorsqu’elle est bien dirigée, ce qui, à mon sens, n’était  vraiment pas le cas notamment dans Tanguy) ; Auteuil, Lopez sont parfaits, mais  on peut avoir,  une fois de plus, le sentiment d’un vrai gâchis le talents dans certains films insuffisamment élaborés…
 
     En sortant du ciné tout à l’heure, Annie a poignardé  le film en le résumant ainsi : "En somme, ce qu’on retient, c’est que pour ne pas s’emmerder au pied du Vercors,*** il faut organiser des partouzes"…
 "et boire !" a ajouté une autre spectatrice…
C’est un peu sévère, mais il y a du vrai  là dedans !
(à propos du film, pas du Vercors, of course)
 
Encore un  dont on sait déjà, en sortant de la salle,
qu’on n’aura pas envie de le revoir


*** Cela dit, le ciel au dessus du Vercors est souvent d’une beauté à couper le souffle. Voir l’ album photos consacré à "ces merveilleux nuages ".


 
 
 
 
Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Peindre ou faire l’amour » … ou faire autre chose

  1. Damien dit :

    Eh bien ! Ca donne envie…

  2. café-in dit :

    BONSOIR…Ah…on vous a préparé une superbe surprise…qui nous a pris l\’après midi…Nous sommes a court d\’idée… Nous vous demandons a tous…de bien vouloir venir voir l\’album photo…de notre série de cet aprem…afin de nous donner vos éventuelles idées…Sur ma boite hotmail….Idées, comme photo…tout sera mis sur le net….Je compte sur vous tous….Merci de votre passage et rigoler bien surtout ;o)…ps: Billet a lire et ensuite photo….Vanessa et Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s