Amuse-Gueule n° 57

 

 


Amuse-Gueule    n°    57

 Lundi 4  et mercredi 6 fevrier 2008


La fièvre du samedi soir  (… et du  jeudi, et du vendredi, et du dimanche )

 
Influence des haïku du précédent billet ? 
Pendant quatre jours, "Aïe au couet cloué au lit par une trachéite-pharyngite (certes sans rhino, mais …  même sans rhino, c’est rosse  )
A vrai dire, partagé  entre exaspération pour cette deuxième  invasion de petites bêtes nuisibles en moins d’un mois  et les sensations étranges  et pas forcément désagréables que procure  parfois la fièvre.
Avec de cocasses dérapages de synapses  à l’occasion : ainsi, entre deux somnolences fièvreuses, cette question que je jugeai essentielle sur le moment,  et quasi philosophique  " Est-ce que la poire fait partie du patrimoine de l’Elysée ?".  Authentique !   Avec le recul, après avoir recouvré mes esprits, je me suis dit que cette question ne méritait pas qu’on s’y attarde outre mesure .
Et puis, le lendemain, mariage que vous savez … de qui vous savez….  où vous savez.
Les coïncidences, c’est vraiment n’importe quoi. Quel rapport, franchement ? Tout ça est à mettre sur le compte de la fièvre, cela va de soi .
 
 
C’était juste une amorce de billet … en  signe de convalescence.
 

La pub, c’est louche…
 
Version télétexte  pour ceux qui auraient un peu de mal avec le français : "La bup, c’est chelou" !
 
Pub Négrita  sur  Europe 1, à l’occasion de la Chandeleur : "Pour une bouteille de rhum achetée,  on vous offre une  louche".
Mais attention à l’abus d’alcool, les gars : si vous buvez toute la bouteille , vous risquez de  draguer une fille atteinte de strabisme* au fond d’un bar…  (louche, évidemment) .
Et qu’elle diverge ou converge, ça ne change pas grand chose, même si "diverge", c’est énorme", comme disait Desproges…
 ——
* A l’attention de certains bacheliers du 21 e siècle que le hasard aurait conduits ici  et qui auraient lu plus de 16 lignes sans être perturbés par la ringarde absence de langage SMS : il existe  tout plein de livres avec les mots classés par ordre alphabétique et des définitions. 
Si si !  ce sont des "10ksionR"…  ça t’dit   kekchos’, mon frèr’ ?
 
Eh bien, t’es drôlement teigneux , Charlie, aujourd’hui !
Les microbes, Casse-Blogue… Ce sont les microbes.
 

 
 La tactique du gendarme
 
(version 2008 de la chanson de Bourvil )
 
"Les gens disent
Ah les gendarmes
Quand on a besoin d’eux ils ne sont jamais là
Je réponds  du tac au tac
Ecoutez  j’ai ma tactique
Attendez  un peu que j’vous explique :
La tagadactactique du gendarme
C’est de faire les gros yeux
Pour défend’ mon merdeux
La tagadactactique du gendarme
C’est d’enfermer l’instit
Injurié par mon fils
 
Arrestation allez allez,
trois jours d’prison allez allez  
 pas d’discussion allez allez
J’connais l’métier"
etc…
 
"L’instituteur moderne" 1948 /   vu sur le site québecois "branchez-vous.com"
 
"Rigueur, discipline, et autorité" : voilà qui doit déplaire furieusement aux intermittents de la pensée de l’IUFM…
 
 T’es réac,  Charlie !
 
— "Réactionnel", Casse-Blogue, pas réactionnaire , et ça n’a rien à voir.
C’est justement faute d’avoir  réagi à temps  contre des "réformes" crétino-idéologico-démagogiques que l’Education Nationale ( dite autrefois  plus judicieusement "Instruction publique") se trouve dans cette situation lamentable ;  échec et désastre que  les moins stupides des  z’angéliques, longtemps aveuglés par leur catéchisme politique et syndical,  sont obligés de constater,d’analyser … et de subir aujourd’hui .
 
—-
additif mercredi 6
 
Un recteur aurait giflé  hier un parent d’élève.  Le veinard  ! J’en ai maintes fois rêvé en présence de  certains  membres FCPE des peuplades parentales de Meylanésie (les Grenoblois comprendront l’allusion !) .
 
Voici venue la Chandeleur, la saison des crêpes,  des bugnes et des gifles, aurait pu écrire Alexandre Vialatte. 
 
 

 
"La mort, c’est la fin de moi… et les fins de moi sont difficiles…"
 
C’est de Gauthier Fourcade dont j’ai vu récemment à Paris le spectacle  "Le Secret du Temps Plié". 
Vraiment très  intéressant, un peu dans la veine de Raymond Devos, la "présence" en moins quand même, évidemment . Mais avec un don analogue pour jongler avec les mots de manière drôle et subtile, en  donnant une signification profonde à ce qui va bien au-delà de simples ( et stériles)  jeux sur le signifiant .
Spectacle, en outre, remarquablement construit, en  suivant une logique délirante pseudo scientifique qui n’aurait pas déplu à Lewis Caroll.  Talent indiscutable, supérieur au Vincent Roca de "Mots et usages de mots",  à mon goût parfois laborieux et pour tout dire ennuyeux.
 
 
Ne manquez pas le spectacle  de  Gauthier Fourcade s’il  fait une tournée près de chez vous .
 

   Petit  jeu  électoral des ressemblances

"J’entends les voix qui montent de toute l’Amérique" a dit hier Hillary Clinton. Tiens,  ce lyrisme culcul, ça me rappelle une candidate de chez nous, pas vous ?

Hillary  a une parfaite maîtrise des dossiers", a dit ce matin Julien Dray chez ElKabbach. Alors, là, plus du tout  de ressemblance ! 

Dray a dit aussi à propos de l’autre candidat démocrate Obama : "C’ est un effet de mode. Il ne dit rien de concret, c’est une candidature attrape-tout".  C’est étrange ça me fait penser à la même personne !  Au fait,  sauf erreur, Julien Dray avait bien milité pour Ségolène , non ?

Il est bien connu que la lucidité  envers les défauts des autres dépasse de très loin celle envers ses propres carences.

——

 A propos d’Hillary Clinton, une  vieille blague qui retrouve toute son actualité …

Bill et Hillary font une virée  dans l’Amérique profonde.  Ils s’arrêtent dans une station service. Pendant qu’on fait le plein,  Bill observe avec étonnement sa femme en train de discuter amicalement avec le patron du garage. Hillary rejoint son mari :

 "Quelle coïncidence ! Figure toi que Sam et moi  étions à la fac ensemble. Très amis, ajoute-t-elle en riant.

–Tu te rends compte, Hillary, au lieu de première dame des Etats-Unis, tu aurais pu devenir simple femme de garagiste.

— Tu te trompes, mon vieux, si j’étais resté avec lui, c’est Sam qui serait Président à ta place".

 


 
 
 Vraies et fausses  valeurs
 
Je viens de relire "Trente mille jours" de Maurice Genevoix  (1980).  Et j’ai trouvé ceci, à propos des conséquences du  phylloxéra  en Val de Loire  : "… des  hybrides, des noahs, avaient remplacé le cépage ancestral " .  Cépage médiocre et indésirable , donc, selon l’auteur.
 
  Malheureusement, il n’y a pas de phylloxera pour nous débarrasser de "notre" Noah, lequel  prospère ( yop la boum – bling bling ) et s’incruste  chez nous malgré ses promesses pré-électorales ; pire, selon  un  de ces sondages-maison  dont le JDD a le secret , cette "belle âme" -selon la formule ironique de Chevènement à l’adresse des bobos donneurs de leçons-   serait le "chouchou des Français"  !  Quelle foutaise !
 
De quels "Français", à votre avis ?  "Chouchous" choisis parmi une liste forcément  limitative, orientée de la manière  qu’on  peut aisément imaginer sans perdre son temps à lire ce canard dominical. 
 
Pensez-vous qu’ y figurait le nom d’ Albert Fert ?
 
"Kisésa-kisé" ? pourrait chanter le Yannick, sur l’air du "Youki" de Gotainer, remixé ethnique évidemment.
 
Albert Fert ?  c’est le physicien français qui, avec Peter Grünberg, a reçu récemment le Prix Nobel de physique pour la découverte de la GMR (magnéto-résistance géante) permettant la miniaturisation des disques durs. Grâce à cette découverte, le monde entier écoute  désormais de la musique sur son ipod ou équivalent. Avec bien d’autres applications potentielles . 
 
    D’un côté, Noah, le  "pipole" qui se la pête, méprisant et parjure, ex-lanceur  de baballe poussant la chansonnette niaiso-militante, multi-multi-multi-millionnaire en dollars, vivant aux States 9 mois par an,  et qui a de surcroît  le culot de nous donner des leçons de morale et de  politique et  de dénigrer sans cesse notre pays … 
 De l’autre,  Albert Fert,  un bienfaiteur de l’humanité en quelque sorte, un génie scientifique fier de servir son pays, payant ses impôts en France,   et admiré par les  savants du monde entier (il a aussi obtenu le "Japan Prize" et d’autres récompenses internationales ).
 
Devinez lequel  des deux devrait être le  "chouchou  des Français"
 
Au fait il y a aussi Mimie Mathy en 3e place
Et qui en deuxième ? Celui qui nous a mis les boules en finale, évidemment.
 
 Foutaises,  foutaises,  foutaises,  aurait pu chanter Dalida
 
 

 

Publicités
Cet article, publié dans "Amuse-gueules", est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Amuse-Gueule n° 57

  1. Mademoiselle O' dit :

    Bon rétablissement !
    Je ne savais pas pour la poire, mais bon, puisque le fruit préféré du précédent locataire était la pomme…
    :°)
     

  2. Shamie dit :

    LA POIRE à mon humble avis fait partie de la collection privée de l\’actuel locataire de l\’Elysée
    même si c\’est un " Aie qui tue people " (actu people) qui n\’a pas donné lieu à grande conférence cette fois . Pas comme en 1985 ou la dite poire avait obtenu le premier prix de noblesse !!!
     
     
    rires ….
    et bises avant de sortir pour un prompt rétablissement Charlie 

  3. Carhibouline dit :

    Kaï kaï kaï…. je pars en courant….
    à cause des microbes bien évidemment…
    ;o)

  4. Les Etellois dit :

    Quelle idée de tomber malade? C\’est la mode en ce moment? Ou la fréquentation de salles de classe pleines de jeunes infectieux?
    Il y a plein de sujets à commenter, on ne sait que choisir.
    Je n\’ai jamais bien compris pourquoi les sportifs étaient si populaires en France, quel est donc le nom de cette idole milliardaire du foot?
    Quand au bruit du bling bling dans les médias, je le supporte si mal que j\’envisage sérieusement de ne plus écouter les journaux à la radio ou à la télé. Et je sélectionne impitoyablement mes lectures : que du subversif!
    Bonne soirée. A plus tard si vous le voulez bien.
    Mo

  5. jeanne dit :

     Ton esprit toujours aussi alerte laisse à penser que tu tires profit de toutes les situations de farniente! L\’ amorce de billet me met l\’ eau à la bouche…
    Je ne connaissais pas  Albert Fert, et j\’ ai le même avis sur les gendarmes (parents déficients) et les instits, finalement tu nourris bien ton monde avec tes recettes originales!

  6. jeanne dit :

    j\’ oubliais, oui pour la photo proposée…

  7. Béa dit :

    Moi….je ne vois qu\’un remède pour le Rhino!!!!……un bisou…..cela calme tous les mots et les maux….
    Quand aux microbes……on ne peut pas se laisser dominer par ces petites bêtes….Alors….ouvrir la fenêtre, jeter tout dehors……Et partir en week-end avec une valise vide et la remplir de tous nos regards…..et de tous nos espoirs…..
    Je suis certaine qu\’elle aura un beau contenu cette valise!!!!!!
    A bientôt Béa……
     

  8. Marie Le Corre dit :

    Non Charlie, tu as raison, je n\’ai pas visité l\’île de Pâques, ni les Galapagos, ni le Japon, ni l\’Australie, ni l\’Amérique du Sud. Alors j\’ai encore à faire et j\’espèrais bien que la retraite me le permettrait… mais va savoir avec ces fabuleux émoluements qu\’on gagne à ce moment-là !
    Merci de ton passage, tu reviens quand tu veux !

  9. TAYANA2 dit :

    A Meylan, la FCPE ? Tu veux rire, c\’était pas plutôt des parents de la PEEP ?

  10. Charlie dit :

    Non  "tayana2pense" tu penses mal : les plus cons  et les plus chiants, c\’étaient bien ceux de la FCPE. Et de loin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s