Billet « zen »: haÏku-cool !

 
 Haïku-cool
 
Comme annoncé, voici un billet "100% zen"
La météo a prévu  pour cette semaine une  vague de "krisaille prumeuse" et de froidure, raison de plus pour mettre un peu de douceur et de chaleur dans ce billet  qui se veut sensuel et vivial .
 
 "sensuel" , peut-être, mais "vivial" ?
Eh oui, Casse-Blogue, j’ai promis de ne prononcer aucun mot déplaisant dans ce billet. Pas même sous forme de préfixes.Tu peux les rajouter si tu préfères.
 
Voici donc mon plus récent "haïkaï dauphinois" inspiré par une photo prise juste avant la "krisaille" : 
 

Le mimosa s’en donne à fleur joie
Splendeur éphémère
D’un feu d’artifice
 
(J’ai hésité entre "splendeur" et "bonheur". C’est vous qui voyez)
————–

 
Et deux autres que j’avais publiés  chez l’amie "Jea", à partir d’une de ses photos et d’une autre déposée chez elle par "Lilounette32chimère" à l’occasion d’un atelier d’écriture "Haïku"
 

Photo Jeanne Santelli

Le vent qui s’engouffre
Berce le rideau

Un oiseau s’envole

 
 
 

Photo"lilounette32

L’araignée du désir
Tisse sa toile
Prison dorée.
 

 
Et puis, tant qu’on y est, pour faire bon poids, je reproduis ceux que j’ai publiés en janvier.
Aujourd’hui, c’est treize à la douzaine.
 
 
A l’éveil  nous sommes  nouveau-nés :
Le temps d’une seconde
Emerveillés nous renaissons au monde.
 
 

Ciel embrasé du crépuscule
Consume
Nos petits bonheurs du jour.
 

 Fin de la mini-cure de zénitude.  Manquait peut-être une musique planante, mais j’ai choisi de ne pas ajouter de "musique de fosse"*, comme disait René Bazin, aux textes et aux images.
Mais qu’on ne voie nulle critique envers ceux qui ont fait un autre choix 
 Mais, dis, au fait, il n’y en a pas treize !
Hein ? De quoi parles-tu ?  
–Des haïku, il n’y en a pas treize !
— Normal, Casse-Blogue. Tu n’es pas superstitieux, toi ?

 
*Le critique  de cinéma René Bazin distinguait la "musique de fosse"( = fosse d’orchestre) de simple accompagnement, genre  Hermann chez Hitchcock, et la "musique d’écran" insérée dans l’image, en quelque sorte, comme un personnage qui met un Cd ou joue de la guitare.
"Pour Rohmer comme pour Bresson, la musique "de fosse" est une facilité, une sorte de béquille censée venir en aide à une séquence qui ne parvient pas seule à exprimer la profondeur des émotions", écrit Gilles Mouëllic, universitaire enseignant de jazz et de cinéma. 
 Je trouve aussi l’accompagnement musical envahissant dans beaucoup de films (sauf  quand il s’agit du génialissime Hitchcock), surtout quand la bande-son est mixée par des tâcherons comme c’est assez souvent le cas dans le cinéma français. Dans "No country for old men" il n’y a aucune musique, sauf dans une brève séquence et le générique de fin… et ça repose.. (sauf que le film, que j’ai  apprécié, n’est guère reposant par ailleurs)
 
Mais je m’ égare … J’avais dit que je resterais zen  …
 
Je précise que les remarques visant le cinéma ne concernent pas les blogs. Il est souvent agréable d’y entendre de la musique.  
 
 

 

Publicités
Cet article, publié dans Pensées aigres-douces & poèmes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Billet « zen »: haÏku-cool !

  1. Mademoiselle O' dit :

    Un site qui pourrait te plaire : http://librehaiku.spaces.live.com
    Douce nuit !

  2. Flo dit :

    A la lecture de ce joli billet, je ne peux m\’empêcher de penser à un autre billet que j\’avais publié sur mon blog le 1er septembre 2006. Ca commençait comme ça :
    "Ne laissez plus vos enfants dire des vulgarités, apprenez-leur le bon français en les aidant à remplacer ce vilain mot de « *** » par « abruti ». Achetez le dico Du***, qui vous aidera à leur enseigner les bonnes manières !". (J\’ai remplacé, pour l\’occasion, quelques lettres par des astérisques, pour rester dans le ton de ton billet, sans toutefois dénaturer le mien.)  
    Pour le reste, c\’est à toi de voir si tu es capable de supporter le fait que je puisse raconter autant de neries et pis encore, de les exposer…
    Quant à la musique sur les blogs, j\’avoue que mon appréciation est mitigée. J\’aime bien parce que ça me permet de découvrir de chouettes trucs vers lesquels je ne me serais pas dirigée seule. J\’aime pas parce que j\’écoute souvent de la musique moi-même en lisant mes blogs favoris et que quand les deux se mélangent, c\’est rarement très agréable à l\’oreille. J\’aime pas non plus parce que la plupart du temps, si je décide d\’envoyer un com à propos du billet que je suis en train de consulter, ça coupe net et je trouve ça très frustrant. Bref, j\’aime quand les blogs me proposent de la musique, mais pas quand ils me l\’imposent.
    Flo

  3. Sylvie... dit :

    Du haïku à la musique… un fil qui se déroule le long de l\’humeur…………… j\’ai aimé être effleurée par la première émotion, et mes cellules grises ont piaillé de joie à la lecture de la seconde. Intellectuellement, un billet parfait! 🙂

  4. jeanne dit :

    un véritable débat, que la place de la musique au cinéma! je suis une puriste, mais parfois image et musique sublime l\’émotion.
    Je pense que tu peux copier la photo qui te manque, car tu n\’ arriveras pas à  joindre la photographe, elle n\’ a plus de blog…
    Pour le mimosa j\’ aime bien la splendeur éphémère, quant à la musique sur haïku + image, ce serait trop, et peu compatible avec la simplicité et la spontaneité d\’un haïku réussi.

  5. jeanne dit :

    subliment ainsi, c\’est mieux!

  6. Caiçara dit :

    Je te savais capable de Zen attitude Charlie et j\’aime mieux le mot "Splendeur" mais ne restes pas ZEN trés longtemps j\’espère. J\’t\’imagine marchant sur des oeufs…MDR tu connais le dicton: Chassez le naturel, il revient en quoi? en TGV? Tu avais raison, j\’ai beaucoup aimée la définition du mot Con, ça m\’a fait reflechir et je n\’ai pas trouvé un équivalent en portugais ce n\’est pas que le Brésil soit un pays dépouvu de Cons, bien au contraire mais je ne trouve pas le mot qui le désigne si bien. Promis je vais chercher. Trés bonne journée à toi. 

  7. Naly dit :

     

    Quelle sagesse cher Scorpion…passagère j’espère !…Paul et Mickey, personnellement, ça m’fait bien marrer…" J’aime mon prochain, mais je me domine " excellent Desproges ! Mon " maître à penser " quoique…en reprenant la pensée des autres on n\’apprend tout, sauf à vraiment penser. On ne saurait en effet penser que par soi-même…et " l’humour est une langue étrangère, il faut parfois sous-titrer " voilà pourquoi, chez moi, j’annonce la couleur d’entrer, tant pis pour les susceptibles…" Petit blog superflu de Naly…à l’usage des fêlés et des décalés…ou comment vivre heureux en attendant la mort ", en général ça calme les envolées lyriques et les matous à paillettes…ceci dit, je donne aussi parfois dans la faute " d’ortografe ", mais pas trop, enfin j’espère… et régulièrement dans la musique, que j’associe aux images et aux textes, j’aime l’excès ! Merci pour ta visite, amicalement…

  8. Sylvie... dit :

    tiens, ce soir, je laisse l\’araignée tisser sa toile du désir………………………….. et me laisse emporter par les mots…

  9. Brindille dit :

     
    ca faisait un moment , mais c\’est toujours un grand plaisir
    humour, trait de poesie, frôlage de tutoyage (oui je dis ce que je veux)
    journée jolie à toi
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s