Amuse-Gueule n° 61- Cherchez l’erreur !

 Amuse-Gueule n°  61

 Mardi 25 mars 2008    


***

Cherchez  l’erreur :

1

2 mars                                          24 mars  

 

***  Point d’interrogation  "naturel" -sauf le point-  photographié également hier au Clos des Capucins (c.f. album photo "Neige de Printemps")


Cherchez  l’erreur :

2

"Quand on nous dit :
La vie augmente, ce n’est pas
Que le corps des femmes
Devient plus vaste,
 que les arbres
Se sont mis à monter
Par-dessus les nuages,
Que l’on peut voyager
Dans la moindre des fleurs,
Que les amants
Peuvent des jours entiers rester à s’épouser.

Mais c’est tout simplement,
Qu’il devient difficile
De vivre simplement"
.

Guillevic

Gagner,  (Gallimard, 1949).    


Cherchez  l’erreur :

3 

Sur Europe  1, ce matin,  on a parlé d’un  "syndrome de Jérusalem" dont j’ignorais l’existence. Des illuminés, se  prenant pour Jésus , se  baladent dans les rues de la ville sainte, simplement vêtus (non de Chanel n°5 , mais ) d’un drap emprunté à la literie de l’hôtel.

Suite à ces spectaculaires crises de foi, des dizaines de personnes feraient ainsi, chaque année, un petit séjour à l’asile psychiatrique…

Un phénomène équivalent se produit à Eurodisney : il paraît que des personnes déguisées en Mickey, en Donald, en capitaine Crochet et en Carla Bruni se baladent dans les allées, mais  -étonnant, non ? –  sans que les autorités sanitaires ne fassent mine d’intervenir.


Faut-il chercher  l’erreur ?  :

4 

Quand les élus se disputent les morts :

 La première inscription concerne toutes les guerres,  particulièrement la boucherie de 14-18. J’approuve néanmoins l’additif  (changement de municipalité oblige ) en  ce qui concerne la seconde guerre mondiale contre le Nazisme.


Cherchez  l’erreur : 

 5

Après l’hommage rendu au dernier poilu,  il serait temps, également, d’ honorer  la mémoire de géniaux  inventeurs  français méconnus du grand public .

Ainsi, je  songe à lancer une souscription pour dresser une statue à la mémoire d’ Athanase Adam ( 1877-1943), génial inventeur de la brosse à laquelle il a donné son nom.

crédit image "perso.crans.org" 

J’ai déjà une petite  idée de l’aspect général de la sculpture, plutôt inspirée par Giacometti que par les schtroumpfs ; mais j’hésite encore :  statue souple, médium ou dure ?

Rappelons qu’un célèbre canular, imaginé par Robert Escarpit, avait défrayé la chronique  en 1953 : une souscription pour ériger un buste de marbre à  la mémoire de Jean-Sébastien Mouche (1834-1899), "créateur de la navigaton touristique parisienne" et inventeur des célèbres bateaux-Mouche.

La cérémonie eut  bien lieu, en présence de  journalistes et  de personnalités (certaines complices du canular,  dont Annie Cordy !)  ; les "victimes  se rendirent compte , trop tard, que c’était  précisément un  premier avril.

Enfin, rendons à César…
L’idée  de ce billet m’a été  inspirée par "Nalynaly"  qui proposait naguère, avec l’humour  qui lui est coutumier,  de rendre hommage au trop méconnu  Albert la Sourdine, inventeur de la minute de silence.
Voir :  http://nalynaly33.spaces.live.com/blog/cns!1C79EBDF0F9EDBFA!2278.entry#post


Cherchez  l’erreur :

6 

A l’occasion d’un ménage de printemps dans mes archives, j’ai retrouvé ce numéro de l’"Université Syndicaliste", bulletin du SNES (Syndicat National de l’Enseignement Secondaire)  daté  de juin 68  !

 

Cherchez l’erreur : 

1968                                 2000

Pour ceux qui n’auraient pas saisi, un petit montage : 

Eh bien oui, il y a "connexité",  comme disait Molière dans  "Le Médecin Volant"

Photo de slogan publiée dans le même n° de l’ "US" de 1968 :

Depuis, un certain nombre de profs d’histoire ont plutôt tenté de "rougir" les élèves. 

"La crise de l’enseignement reste à résoudre"  titrait l’ "US" de  juin 68 …

 Et 40 ans après ?  Cherchez l’erreur, là aussi  !

Petit exemple de  dérive  post soixante-huitarde : on a supprimé les estrades dans les classes, pour que le professeur  soit "au niveau" des élèves. Surenchère d’égalitarisme dans toute sa sottise, certes anecdotique, mais non sans conséquences audio-visuelles pour les profs et leurs élèves. 

A rapprocher sans doute  du collège unique  "idéologique" dont on mesure  actuellement le succès spectaculaire jusque sur les bancs de la fac.


Cherchez  l’erreur :

7 

En complément de  " Cherchez l’erreur 1 ", deux photos extraites du dernier album  "Neige de printemps"  publié en même temps que ce billet : 

 

 


Publicités
Cet article, publié dans "Amuse-gueules", est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Amuse-Gueule n° 61- Cherchez l’erreur !

  1. jeanne dit :

     je viens de perdre mon com , mauvaise manip! dommage j\’ avais écrit une tartine… pour l\’ essentiel il y avait  
    -Un compliment pour tes superbes photos, belle définition!
    -Un désaccord sur 68 tu te doutes bien, il y a pour moi plus de bonnes que de mauvaises choses , les mentalités ont évolué et sont sorties du carcan de la régidité et du conformisme de l\’ époque. depuis d\’ autres conformisme réapparaîssent de façon redondante.
    -un syndrome du déguisement qui cache bien son jeu…
    Et puis… j\’ en ai marre de tapoter sur ce clavier , je reviendrais demain! bises
     
     

  2. Sylvie... dit :

    ben, ch\’uis pas bonne aux jeux des erreurs! :(j\’ai bien trouvé celle de la première: le mimosa est fané (et j\’essayais d\’identifier la montagne en fort loin second plan)dans la deux: kikamangé?trois et quatre: ben t\’aurais pas dû les mettre l\’une après l\’autrecinq: génial la brosse adam!!six: je me suis rendue compte qu\’en Italie, il y a avait encore des estrades dans les facs, sauf dans les amphis… mais c\’est d\’un casse gueule!!six: je vois de la chantilly partout ce soir!six bis: pardon pour mon laisser-aller linguistique.six ter: bonne soirée!

  3. Bistroman dit :

    Tu lis trop la radio toi, ça te tourne la tête. Je jouerai bien à ton jeu, mais je ne sais pas combien d\’erreurs il faut chercher. J\’en ai trouvé qu\’une, in extremis, sur la dernière photo = les primevères ne poussent pas dans les arbres.
    Pour les soucoupes de Paques, je prend celle de gauche, celle de droite me semble trop violente.
    :0)

  4. jeanne dit :

    Dans ma fatigue d\’hier, j\’ ai oublié Guillevic, et tout est pardonné! cette poésie tellement concise me touche beaucoup…ça m\’a fait plaisir de le lire sur ton blog!

  5. Léo dit :

     
    Que du croustillant encore…. L\’absurde semble peupler bien des êtres, même les saisons au demeurant !!!
    Pour ce qui est de 68, je penche plutôt de ton côté, plombant réellement la génération actuelle qui ne sait vraiment plus ou elle en est et pourtant on les fustige, en permanence, un héritage de merde qu\’on nous a laissé quand on voit ou sa mène cependant je ne laisserai quand même pas les politiques actuels se servir de cette erreur pour briser un peu plus les espoirs de la jeunesse actuelle et instaurer un climat de répression systématique…
     
    Amitié,

  6. Carhibouline dit :

    Bien, bien, bien Chxrlix…
    J\’avais besoin de rire un peu… c\’est fait! et bien fait…
    et toujours un grand plaisir à te lire, ici, chez Flo ou ailleurs…
    Merci   *<;0)°°°

  7. Carhibouline dit :

    Et toute mes excuses… j\’ai écorché ton nom,  CHZRLIX et non pas CHXRLIX… manque d\’habitude sans doute.
    …à tes souhaits!!!

  8. Naly dit :

     

    Elle est où l’erreur n°5, cher Charlie ?…si c’est moi ça va barder !…

  9. Charlie dit :

    Chère Naly, ce serait une grossière erreur  que de te considérer comme une erreur.
    Je serais moi-même un cas nullard…
     
    z Czrhiboulinx : Mxrci pour cxs coms.
     Jx vzis fzirx rxpzrxr mon clzvixr
     
    @ Leo  :ce serait stupide de rejeter en bloc tout ce que 68 a pu apporter comme espace de liberté. Mais c\’était en germe bien avant. Cela dit , les  événements de 68 eux mêmes furent un joyeux bordel.   Ma (future) femme   et moi étions à Paris à l\’époque et nous nous sommes bien amusés. Moments inoubliables  Je pourrais raconter des  anecdotes vraiment insolites ; je le ferai peut être un de ces jours.
     Mais, parmi les slogans soixante-huitards affichés dans la cour de la Sorbonne,  , il y avait aussi "Ne vous emmerdez plus, emmerdez plutôt les autres", et depuis, il a été  fâcheusement appliqué dans une dérive individualiste qui m\’exaspère.
     
    @Jea : J\’aime beaucoup Guillevic . J\’aime  cette manière d\’exprimer des sentiments profonds,  et des préoccupations sociales qui peuvent être les miennes, même si je n\’appartiens pas (plus) à sa "famille" politique. Et ce, avec une concision proche des haïku (genre que je pratique parfois comme tu le sais).
     
    Ton premier com : il faudra que tu m\’expliques "le syndrome du déguisement qui cache bien son jeu". Je dois avoir les synapses qui se déconnectent !
     
    @Bistroman : je te laisse le contenu des "soucoupes" mais je garde le contenant. Ce sont d\’authentiques soucoupes de bistrot datant d\’avant 1914. Du temps où la vie n\’augmentait pas, comme on peut le constater grâce au prix   indélébile inscrit sur la porcelaine.   Juste avant  "la mort augmente", l\’ inflation de victimes de cette boucherie où la vie des hommes ne vaudra plus rien ! 
     
    @Sylvie : la montagne, c\’est le Vercors vu depuis mon bureau.
    Pour l\’allusion à la "chantilly", je n\’ai pas bien saisi … C\’est érotique ?
     

  10. Caiçara dit :

    Ola Charlie, ouah!!! tous ces jeux de mots…ça me donne le complexe mais bon, un jour j\’y arriverai aussi. Mai 68 j\’étais trop jeune et dans un pays en dictacture ce genre d\’info ne fesait pas débat chez moi donc c\’est à mon arrivée ici que j\’ai entendu parler pour la première fois. Je crois que certains combats comme celui de Gisèle Halimi était important cependant le slogan " il est interdit d\’interdire" je me demande s\’il n\’a pas eu un effet  plutôt néfaste, quand je vois certains comportements  d\’elèves et de certains parents à l\’égard de l\’école et des profs, je me pose des questions (je dis la une énoooooorme connerie peut-être, mais ça n\’engage que moi). A part ça, tes photos sont trés belles, elles montrent bien que les saisons sont détraquées. Ma preference va au cognacier du japon. On dirait un granité de fleurs. Bises Caiçaresques!

  11. colyne dit :

    ah !y a plus de saison mon bon monsieur ! la neige sur des pommiers du japon  en fleurs !
    avec des  : si , on déplace des montagnes ! si mai 68 n\’avait pas existé , il aurait bien fallu l\’inventer un peu plus tard ,  chaque époque à ses contestations c\’est humain ,on en prend , on en laisse , et l\’histoire s\’écrit à la lumière des années qui passent .
    je ne peux imaginer vivre dans une société  de carcan , ne serait-ce que sur le droit des femmes .
    et il a neigé aussi sur le printemps de Prague !
    bises , colyne …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s