Hommage à Vlad Boronalicz, artiste contemporain

Mardi 17 mars 2009
 Art  contemporain 
  

 
Jeff Koons à Versailles, Andy Warhol au Grand Palais…
Le « Tropique du Scorpion », en prise directe avec la « modernitude » , se devait de rendre hommage à son tour à un artiste  contemporain injustement méconnu du grand public, et pourtant d’une grande  originalité.
Il s’agit de : 
  Vlad  Boronaličz
dont une galerie grenobloise expose depuis 3 semaines quelques oeuvres récentes.
 L’ artiste américain d’origine moldave, né en 1965 à Foutajsk-Geulz   commence à se faire un nom chez les meilleurs connaisseurs de l’Art Contemporain. D’ailleurs, il était  également présent à la fameuse Biennale de Lyon et à la  FIAC. Deux galeries londoniennes et une galerie new-yorkaise ont exposé quelques unes de ses oeuvres récentes l’an dernier.

J’ai particulièrement apprécié deux des oeuvres qu’on peut admirer à la « Galerie Belledonne » de Grenoble …

 D’abord cette peinture acrylique intitulée  :

 « Metal-Morphosis 1″ (2004) 

© Galerie Belledonne

et surtout cette intéressante sculpture, «  Last Retro » (2007)
© Galerie Belledonne
…dont la richesse symbolique acquiert toute sa force lorsqu’on prend le temps de lire les commentaires de l’artiste publiés dans le catalogue :
 » J’ai voulu avec cette œuvre rendre compte du désarroi existentiel de l’homme contemporain. Le rétroviseur privé de miroir, donc aveugle, traduit l’impossibilité de retrouver le contact avec son passé  et avec ses racines. Vous n’aurez pas manqué d’observer qu’il est black. Vous noterez aussi l’extrême minceur de l’objet, évoquant la faim dans le Monde.  Inutile d’insister sur l’ évidente approche antiraciste  et altermondialiste de cette oeuvre et son implication dans le vécu des ghettos, mais naturellement, tout en en préservant la valeur   universaliste ».[…]
 
  – Dis,  Charlie, tu t’ fous de not’ gueule, là, non ?
 
— Mais non, , pas du tout. Lis la suite du catalogue.  
 
Et Vlad Boronaličz  de préciser :
« Quant à la roue, c’est  bien sûr le temps qui passe, mais aussi une allusion métonymique,  voire métaphorique  et allégorique  à  la Fortune (dans son acception « fortuna », bien entendu), qui nous échappe, puisque  d’une part, cette roue se trouve dans l’incapacité de tourner, de par sa position insolite ; d’autre part,  l’angoissante  et visible absence de pneu  nous renvoie  immanquablement  au terrible traumatisme de la naissance puis de la séparation d’avec la mère . Toute la misère, la souffrance  du monde et le poids du destin  sont donc là, bien présents dans cette approche ontologique  et psychanalytique de notre vécu« 
 
Intéressant, non ?
Et c’est drôlement plus clair quand on nous explique bien tout comme il faut.
—————————-
 – C’est sûr, tu t’ fous de not’ gueule, c’est une blague !
 
—  Mais non, quelle idée !
 
Si, tu te fous de nous ! Cette sculpture, c’est juste une tige dans une roue de bagnole avec un rétro déglingué.

Mais non ,  je t’assure, c’est de l’Art Contemporain,  ça va très loin dans le conceptuel…  ça vaut très cher et c’est acheté par des collectionneurs du monde entier.

D’ailleurs, voici la Galerie où c’est exposé :

 

???????

Bon j’avoue : c’est une blague ; j’ai photographié ça   sur le parking d’ un garagiste. Il devait repeindre le rétroviseur !

— Ah, tu  me rassures !   Et la toile. « Meta »… machin, là ? 

Tout simplement le détail d’une casserole cramée par mes soins. Il m’arrive d’être distrait . La preuve, voici « l’original »  :

Je disais bien que tu te foutais du monde !

Certes,  j’avoue, mais pas plus que les deux-tiers  des « z’artistes » contemporains. Pas plus que le nouveau conservateur du Musée d’Art Contemporain de St Etienne. Pas plus à mes yeux qu’Andy Warhol ou Jeff Koons. 

Et pas plus que l’auteur(e) du ridicule, minable et  fort dispendieux  « Jardin des Nations »   déféqué au pied de la  superbe Maison de la Culture* de Grenoble rénovée.

Le tout assorti de l’habituel  baratin épate blaireaux aussi con, fumeux et prétentieux  que celui que je me suis amusé à pondre pour commenter  le « génial » « Last retro » .

Mais là, attention,  défense de rire, c’est sérieux, c’est de l’Art Officiel, c’est financé par les impôts avec la complicité du Ministère … Donc interdit de dire que le roi est à poil  au risque de passer pour un  ronchon inculte, réac,  voire même  « facho », imperméable à l’ art contemporain et à la modernité ! Et on va nous ressortir  l’argument éculé que les Impressionnistes,  les Fauves, à leur époque… et bla bla bla.

Ben voyons…


 

Notez bien, j’ai dit  en  très  très gros « deux tiers » de foutage de gueule :  reste(nt)  peut-être un tiers d’  artistes contemporains en vraie  et sincère quête d’ expression neuve,  donc qui ne se moquent pas du public, et ce n’est quand même pas mal.   L’équivalent des  Impressionnistes face aux peintres académiques de l’époque. A cette réserve près que les peintres  pompiers et/ou académiques, eux, s’ils n’avaient pas le génie des artistes novateurs, savaient au moins peindre avec un certain talent et même  pour quelques-uns un talent certain reconnu aujourd’hui. Et on avait des repères, sans doute discutables, mais des repères quand même pour dénoncer les impostures les plus grossières, à supposer qu’il y en eût avant  Duchamp et son fameux  détournement d’urinoir. 

Que dire    aujourd’hui de l « artiste » reconnu dont l’œuvre consiste en  une  vraie merde séchée sous vitrine de plexiglas, chef d’œuvre d’art conceptuel exposé en bonne place au  Musée d’Art Contemporain de Barcelone ?  … en compagnie de dizaines d’autres m…  (au sens métaphorique, of course ) . A rapprocher des pizzas pourries conservées religieusement par la Fondation Warhol à Philadelphie.  


 

 

 *   Par ailleurs très bien rénovée, avec un des meilleurs auditoriums d’ Europe, de l’avis même du célèbre et talentueux chef d’orchestre  Minkowski… 
 Une réserve quand même  pour ce qui concerne l’esthétique béton brut de l’ « espace café »,  avec coulures  et salissures  « spontanées »   genre pissotière. Encore un lieu public  victime des disciples du Corbusier, lequel considérait le béton  brut comme un matériau noble. 
Que de crimes architecturaux on a commis en son nom . Et pas seulement dans les municipalités communistes
 

 


 

 Sans doute aurez-vous repéré dans le nom du pseudo artiste de mon invention  l’allusion à Boronali et au  célèbre canular montmartrois. Si vous ne connaissez pas cette histoire, allez voir sur Google. L’anecdote est très drôle.
 

Pour récompenser celles/ceux qui ont eu la patience de  lire  ce long billet jusqu’au  bout,  j’offre  cette deuxième toile de Vlad Boronaličz. Après tout, ce n’est pas laid en tant que « photographisme »…

« Metal-morphosis 2 »


Publicités
Cet article, publié dans Piqûres de scorpion, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Hommage à Vlad Boronalicz, artiste contemporain

  1. Sylvie... dit :

    je devais avoir 7-8 ans quand j\’ai visité, avec l\’école et la maitresse, le musée d\’art contemporain de Biot (ou Musée Fernand Léger). Je me souviens avoir fait le tour d\’une sculpture de Mirò et passé un bon bout de temps devant une de ces toiles en me disant: "ben, si j\’fais ça, la maitresse me jette le tout à la poubelle"………………………………………………………… quand j\’ai vu les "oeuvres" de Warhol, je n\’ai plu eu de complexes à encadrer les miennes……………………………………………………………………. depuis, j\’aprécie l\’art inventé de ton carrossier: nettement plus spontané et involontaire (donc génial!).

  2. Dom dit :

    chui tout\’ d\’accord avec toi….mais c pas un peu tard là (hic!) on va …sou…per!….

  3. Dom dit :

    Au fait ; Vlad l\’Empaleur, c\’était la famille du tien ? Bon…..hic!….appétit !Désolée…j\’respecte rien….même pas lard !…

  4. Sylvie... dit :

    enfin, super cet artiste Vlad Boronalicz! Un nom à retenir… et bien trouvé!

  5. Charlie dit :

    @Dominique Oui, tu as repéré la référence à Dracula. Dieu merci, les imposteurs de l\’art "temporain" ne sucent pas le sang, ils se contentent de pomper les dollars aux gogos.

  6. SylB MOnOeil dit :

    n\’est pas artiste qui veut…………….je sûre que tu sais pas faire des colliers de nouille bicolore le tout fixé sur petit pot de yaourt Danone…………ah ben on pour çà faut avoir 5 ans …………;o))……………….bonne soirée Charlie !

  7. Dom dit :

    …….depuis un petit moment déjà !….

  8. chananna dit :

    Oui, en pleine forme ….

  9. Charlie dit :

    Cher Snake, sache que ni mes casseroles ni moi ne mentons jamais.J\’ai bien aimé la façon dont tu glisses mentalement de "casserole" à "fond" (du problème). Du grand art.Bien m\’ en prit d\’ôter la casserole du feu avant que le métal ne fondît , car c\’eût été le fond qui eût manqué le plus.Ouallah, komen ki sla pète, lui, C du çaisfran sa ?

  10. chananna dit :

    je me disais ce matin que j\’aimais vraiment beaucoup Félix Vallotton…. Tu aimes ?

  11. jeanne dit :

    à la deuxième lecture, le problème reste intact, seules les couleurs de l’argent … pardon! du cuivre, bref, du métal, changent. Au fond , l’ art serait-il plus intemporel qu ‘ universel ? questionnement à la hauteur du sujet traité!

  12. Bistroman dit :

    Oups… Mon fiston de 4 ans est très inspiré par l\’oeuvre d\’Andy Warhol, heureusement qu\’il ne sait pas encore lire, ce billet le bouleverserait. Ma fille de 7 ans vient de réaliser un nouveau chef-d\’oeuvre d\’art contemporain. J\’hésite à le publier maintenant…

  13. ... dit :

    Je comprends pourquoi tu as du mal avec les "dix lignes"ah ces artistes !! :o))belle soirée Charlie

  14. Bistroman dit :

    M\’sieur, M\’sieur !J\’avais jamais entendu parler de cinétisme jusqu\’alors, mais si on m\’avait demandé, j\’aurais dit que ça consiste à réaliser un long métrage à partir d\’un roman ou d\’une bédé, comme "la bicyclette bleue", "la guerre des mondes" ou "X-men3".J\’peux sortir maintenant ? Ca a sonné.:0)

  15. Charlie dit :

    @ Bistroman : tu peux sortir, ça a sonné, mais tâche de retrouver tes lunettes pendant la récré..Sur mon écran, c\’est assez GROS.Demande à ta maîtresse de remplacer ton minitel par un PC. Ou de changer de résolution.Voilà une bonne résolution à prendre…Je sais, c\’est pour "de rire" !

  16. Flo dit :

    Zut alors ! Au fil de mal lecture, sans même avoir vraiment lu le nom de ton artiste, je me disais que je te laisserais un petit commentaire à propos du "Lapin agile" auquel ça me faisait penser et que ça ferait très joli sous ton billet. Mais je constate que ce n\’est pas la peine. Je n\’ai donc plus qu\’à la fermer…Flo

  17. Charlie dit :

    @ FloC\’eût été agile, en effet… Et la preuve que l\’intuition féminine n\’est pas une légende. 😉

  18. Bistroman dit :

    J\’ai préféré supprimer mon dernier commentaire car il s\’avérait, à la relecture, politiquement très incorrect. En effet, il ne faut plus dire GROS, mais personne provisoirement en surpoids pondéral ou victime de l\’obésité. Merci d\’utiliser de si GRANDS caractères dans tes billets, ainsi j\’arrive à les lire en entier, même sur mon Bistroberry ADSL cellulaire nouvelle génération (fourni par maitresse).:0)

  19. Sylvie... dit :

    métal-morphosis 2: on y voit une étude attentive de la matière et une recherche photographique de l\’effet porcelaine vitrifiée transmise à l\’Occident par le monde Musulman, avec cette effet crucifié subtil en période pré-pascale…

  20. Charlie dit :

    @SylvieJ\’interprète ton commentaire au second degré, genre catalogue d\’expo de l\’"Institut du Monde Arabe", et ce dans le prolongement du mien sur la pseudo-sculpture "boronaliczienne"Cela dit, bien vu, l\’effet crucifié" !

  21. Rosine dit :

    Bravo pour tes photos. Je vais regarder mes fonds de casserole autrement maintenant. Bises et à bientôt

  22. Sylvie... dit :

    "cet" (et non pas "cette")…. oui, à peu près… penses-y pour l\’expo de Boronalicz!

  23. Flo dit :

    Tes propos me font beaucoup sourire. J\’aime ça et je t\’en sais gré. Cependant, je ne m\’y fonds pas totalement. Je crois que l\’art, c\’est un peu… un peu comme la liberté, à l\’envers ! L\’art est pour moi cette utopie qui commence on ne sait où, pour finir là où celle des autres ne fait que commencer…Flo

  24. mu dit :

    :o)C\’est un peu court ,J\’aurai pu dire bien des choses, en somme…Je ne partage pas ton avis sur l\’art contemporain… certaines choses me touchent vraiment : alors le doute m\’assaille suis-je snob ? suis-je con ? ou les deux ? en tout cas j\’ai pas le porte monnaie pour epater la galerie avec mes gouts parfois douteux lol :o)))Allez je l\’avoue j\’aime aussi les oeuvres plus classiques… J\’aime donner à manger à mon regard… et un certain Charles B a parlé du beau dans le laid, dans le bizarre…. Ah La Charogne ;o)Bon courage, Vlad Boronaličz. le marché de l\’art est en recession : les collectionneurs reflechissent davantage avant de consommer (vu Metropolis hier sur Arte)@ bientôtMuhttp://l-oeil-bande.blogspot.com/

  25. Charlie dit :

    @ Mu : il y a deux longs paragraphes dans mon billet qui nuancent sensiblement mes propos .Et le tiers d\’oeuvres que j\’estime ne pas être destinées aux snobs ni aux gogos, c\’est déjà pas mal, non ?Je suppose que c\’est dans ce tiers-là que tu trouves ton bonheur, comme je peux à l\’occasion trouver le mien.Il n\’empêche ; quand, par exemple, Morellet peint une table de ping-pong entièrement en blanc et vend cette "oeuvre" à l\’Etat pour un prix astronomique , je persiste à penser qu\’on nous prend pour des imbéciles. Et je crois avoir une certaine et ancienne expérience de l\’art, fait de centaines de visites de galeries, d\’expositions, de lectures de livres d\’art et de pratique personnelle pour estimer avoir le droit de porter un tel jugement , même s\’il rejoint ceux du Café du Commerce.A bientôt. Echange cordial à suivre, probablement.

  26. Caiçara dit :

    L\’art peut se comparer à la gastronomie. Il existe ceux qui aiment les plats de grande qualité et raffinement et d\’autres que prefèrent les Mc Do. Ce Jeff Koons fait partie des Mc Do. Je trouve qu\’il fait plus du cochon que de l\’art et ça n\’engage que moi. Bon dimanche Charlie.

  27. mu dit :

    j\’espere que c ds le bon tiers :o))et je ne remettais pas en question ton jugement ;o)

  28. Bistroman dit :

    "plus de l\’art que du cochon", bravo !!!Mais n\’oubliez pas que dans le cochon, tout est bon.

  29. Charlie dit :

    @MuNe t\’en fais pas, c\’était ma minute de parano. A cause du décalage horaire. Oui, et puis , en relisant mon com, je trouve ma dernière phrase superflue et prétentieuse (en plus de l\’absence d\’accord de "fait")Et ça, c\’est ma minute d\’autocritique!Quant au "tiers", je ne m\’autorise pas à juger, malgré ce que j\’ai écrit.Et ça , c\’est ma minute de tolérance…Décidément, il est grand temps que je récupère cette heure de sommeil… je ne suis plus moi-même .Et le premier qui dit "sauf en ce qui concerne la parano"… je lui fais une piqûre de scorpion.De Provence, quand même, non mortelle. Je suis dans un bon jour, malgré tout…

  30. Charlie dit :

    @Caiçara et BistromanLe jambon de Koons est beaucoup plus cher que celui de Bayonne. Et parfaitement indigeste.Les USA, complexés de n\’être à l\’origine qu\’une population de pionniers incultes, n\’ont de cesse de vouloir rivaliser avec l\’Art européen. C\’est trop tard, les mecs, la grande période créatrice et géniale des Arts plastiques est terminée, et c\’est chez nous que cela s\’est produit. Complexés, frustrés et désireux de s\’imposer quand même, à l\’occasion, sous forme de pseudo-sacrilège : Koons à Venise et à Versailles c\’est exactement ça… "On ne peut pas rivaliser avec votre art, alors on dépose nos merdes dans des lieux prestigieux pour faire croire que c\’est du même ordre".Koons, Warhol et bon nombre d\’ autres artistes "américains" qui leur ont succédé ne produisent que des gadgets pour snobs, gogos ou investisseurs. Les trois pouvant évidemment coexister en une seule personne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s